Pour être homologué en France, un casque doit avoir les 4 autocollants collés sur les zones ci-dessus.


Les autocollants rétro réfléchissants obligatoires sur les casques moto


En France, nos casques doivent avoir 4 autocollants rétro réfléchissants, sous peine d'une amende de 4e classe pour casque non homologué : 135€ et 3 points !

Depuis quelques années déjà, les forces de l'ordre ont reçu pour consigne de veiller particulièrement au respect de cette loi...


La réglementation française en vigueur


Un texte de loi bien précis définit les caractéristique des éléments rétro réfléchissant d'un casque moto homologué.

Un résumé en 4 points :

  1. 4 autocollants rétro réfléchissants, 1 sur chaque face : vers l'avant (mentonnière ou front), vers l'arrière, vers la droite, vers la gauche. (voir schéma ci-dessus)

  2. La surface de chaque élément doit être de 18 cm2 minimum.

    Exemple 1 :
    un carré de 4,3 cm de côtés (4,3 x 4,3 = 18,5 cm2)

    Exemple 2 :   VFLUO - la surface réglementaire des stickers rétro réfléchissants - BLACK STANDARD™

  3. On doit pouvoir inscrire dans chaque élément de 18 cm2 un cercle de 4 cm de diamètre OU un rectangle de 12,50 cm2 et 2 cm de large minimum de surface pleinement rétro réfléchissante.

    Exemple 1 :
    Un rectangle de 2 cm de large par 9 cm de long (2 x 9 = 18 cm2)

    Exemple 2 :   VFLUO - La forme / géométrie réglementaire des stickers rétro réfléchissants pour le casque - BLACK STANDARD™

  4. Les autocollants ne doivent être ni déchirés ni pliés et ils ne doivent pas "influer sur le comportement mécanique du casque".


Extrait du texte de loi : Article 6.16 "Signalisation"
Texte complet : Art. E/ECE/324 - Révision 1 / Additif 21 : révision 4 (Article 6.16 "Signalisation" en page 19)
Retrouvez également l'article illustré du très bon site Motoconseils.com.


Le rétro réfléchissant noir : homologué ?


Le rétro réfléchissant noir est communément accepté et autorisé sur les casques moto par les forces de l'ordre ainsi que par les moniteurs et inspecteurs lors du passage du permis moto.

Il n'est cependant pas à ce jour officiellement homologué. La seule couleur rétro réfléchissante acceptée par la législation française est le blanc : le blanc comme le noir réfléchissent en blanc. C'est pourquoi un flou juridique reste présent et que certains motards préfèrent néanmoins rester sur des stickers blancs pour ne prendre aucun risque.

De très nombreuses sources y compris des gendarmes nous ont attesté que les autocollants rétro réfléchissants noirs sur les casques ne font pas l'objet d'amende. En effet, c'est l'absence des autocollants qui est verbalisée (3 points et 135 €). L'importance va à la puissance de rétro réflexion (sur laquelle nos produits 3M Technology™ sont les plus efficaces sur le marché) ainsi qu'à la taille, la géométrie et la bonne position des 4 éléments du casque comme vu plus haut.



V