Bonne journée nationale de la moto et des motards !

La journée nationale de la moto a été instaurée en 2014 par le CNFSR, il s’agit du Centre National de la Formation à la Sécurité Routière. Cette journée a pour réel but de sensibiliser les motards à être plus responsables à moto. D’autres en profitent aussi pour fêter tout simplement la fête de la moto comme un anniversaire ou comme une réelle fête entre amis. 

La moto que nous connaissons actuellement est très loin de ressembler à la toute première moto créée. Elle n’a jamais cessé d’évoluer et a connu de véritables avancées technologiques. Pour fêter cette journée, chez VFLUO nous vous proposons de vous raconter l’Histoire de la Moto.  

Histoire de la moto : petite rétrospective !

Officiellement, le vélocipède à grande vitesse a été inventé par un ingénieur français se nommant Louis Guillaume Perreaux en 1868. Nous allons ici l'appeler le “génie” car c’est grâce à lui que nous sommes réunis ici. Le génie a continué à travailler sur son invention jusqu’en 1885 en ne cessant de l’améliorer d’année en année. 

Cet ancêtre possèdait un moteur à vapeur ainsi que des pédales pour les roues avant. Ce tout premier prototype n’a jamais été autonome mais on le considère tout de même comme la première moto.

Il arrive qu’une innovation soit conclue à plusieurs endroits différents dans le monde à la même période. Celle de la moto est actée entre les années 1867 et le début du siècle suivant.

D’autres témoignages disent qu’en 1870, un véhicule à vapeur à deux roues se nommant la Roper en tant qu’attraction dans un parc était considéré comme la première moto en Amérique.

C’est en 1885 qu’un allemand du nom de Daimler a réussi à mettre au point un moteur à pétrole. Mais celui-ci a été mis en place sur un modèle avec 4 roues. Cependant, on la considère comme la première moto dotée d’un moteur à combustion interne. 

Outre-Atlantique, certains témoignages attestent de l’existence en 1869 d’un véhicule à deux roues mû par un moteur à vapeur : la Roper, qui était une attraction foraine.

Les Américains s’attribuent donc parfois la paternité de la motocyclette.

En 1885, l’ingénieur allemand Daimler apporte également sa contribution à l’histoire des motos, avec une invention conçue afin de tester un moteur à pétrole.

Ce modèle, équipé de roues latérales stabilisatrices (soit quatre roues au total), est considéré comme la première moto dotée d’un moteur à combustion interne.

Les premières motos sont enfin commercialisées en 1887 après plusieurs innovations importantes. C’est un français : Monsieur Félix Millet qui est le premier à vendre des motos avec des moteurs à pétrole (5 cylindres sur la roue arrière). 

En 1894, un homme autrichien du nom de Wolfmuller envoie sur le marché des motos avec un bicylindre de 1490 centimètres cubes. Il s’agit du premier modèle qui va se vendre réellement auprès des consommateurs dans toute l’histoire de la motocylcette.

C’est en 1897 que le mot “motocyclette” devient populaire et ce, grâce aux frères Werner qui eux ont décidé de placer le moteur de la moto au niveau de la roue avant.

Les versions moto les plus insolites de l’histoire

Depuis son invention par Louis-Guillaume Perreaux, la moto a été déclinée sous de multiples formes, souvent inattendues.

Son moteur a été positionné un peu partout : dans la roue arrière sur la Millet, au-dessus de la roue avant sur la Werner mais aussi dans la roue avant ou sur le porte-bagages dans le cas du Skootamota de 1920.

On a même conservé des motos dotées d’une chenille et d’autres dont les deux roues étaient montées en porte-à-faux.

Au cours de son histoire, on a aussi habillé les motos de mille manières, de la stricte nudité au carénage dissimulant tous ses organes (par exemple sur la 1000 Vincent “Black Knight” de 1950).

Les usages de la moto à travers les époques

A ses débuts, la moto n’était ni fiable ni confortable car les suspensions étaient inexistantes.

Pourtant, l’usage de la moto s’est rapidement répandu comme un outil de travail des professions libérales à la place du vélo.

La Première Guerre mondiale a également favorisé son utilisation à des fins militaires.

Dans les années 1970, alors que la voiture se démocratise avec la production de masse de véhicules Peugeot, Renault et Citroën, la moto connaît une certaine renaissance sous l’impulsion des constructeurs japonais. Elle devient aussi un symbole de liberté et de contestation dans le contexte de mai 68.

Dans le domaine du sport, la moto a été adaptée à toutes les disciplines : moto-ball, trial, moto-cross, courses sur tous types de sols comme la glace, le sable ou le gazon.

Elle a été mise à l’épreuve sur de très longues distances en endurance (Bol d’Or) et en rallyes-raids (Paris-Dakar)

Voilà, vous en connaissez un peu plus sur l’histoire de votre véhicule préféré ! Si vous connaissez des anecdotes historiques en tant que passionné de moto, n’hésitez pas à nous les partager pour que nous les racontions !

Commentaires (0)