À quoi faut-il être vigilant ?

C’est une réalité, la nuit le nombre de dangers augmente significativement. Lorsque le soleil se couche, votre vision diminue mais il n’y a pas que votre vision qui diminue, celle des autres usagers de la route qui vous entourent diminue tout autant.

Il est donc beaucoup plus compliqué d’anticiper et de planifier votre trajectoire et vos actions sur la route. D’autres facteurs sont à prendre en compte comme par exemple la baisse de la température, le passage d’animaux, les obstacles pas assez visibles, les conducteurs alcoolisés ou encore les routes rurales vides. 

1er conseil : Rendez-vous visible !

S’équiper pour être le plus visible possible est une chose nécessaire et obligatoire pour nous, motards. En effet, nous ne disposons que d’un seul phare avant et d’une seule led arrière. Un équipement qui permet d’être vu en toute circonstance se doit d’être porté de nuit comme de jour pour nous assurer une sécurité optimale. En s’équipant d’éléments rétro-réfléchissant, le motard pourra facilement être vu et à une distance assez longue. Les stickers sur le casque sont aujourd’hui obligatoires ainsi que le port d’un gilet de haute visibilité. Des brassards rétro-réfléchissants sont aussi très utiles pour permettre au motard d’être visible à 360°.

En bref, s’équiper pour se rendre visible est très accessible, on peut être visible à moindre coût. Les équipements sont généralement très simples à installer et ce petit investissement est totalement bénéfique pour votre sécurité.

2ème conseil : Rendez votre moto visible

En plus de vous équiper vous même, il est aussi essentiel d’équiper votre moto pour qu’elle aussi soit le plus visible possible. Après vous être équiper vous-même, nous pouvons ajouter les liserets de jantes rétro-réfléchissants qui permettront d’offrir une excellente visibilité latérale, les stickers décoratifs à placer sur votre moto. De plus, si vous êtes équipés de bagageries, il existe de nombreux stickers qui peuvent y être placés afin d’avertir les autres usagers de la route que votre moto est plus large que prévu !

3ème conseil : Donnez-vous toutes les chances de bien voir

Afin de mieux voir, le motard se doit de préparer sa moto mais aussi son équipement !

Dans un premier temps, le pare-brise, les vitres d’optique et les rétroviseurs doivent rester propres. De plus, il faut faire attention aux traces de buées qui peuvent être présentes à l’intérieur des phares. Une réduction de la luminosité de 50% peut être évitée. Les ampoules ont une durée de vie équivalente à 3-4 ans selon les modèles, il faut donc penser à les changer au bout d’un certain temps.

Les anti-brouillards se doivent d’être fonctionnels pour permettre au motard de circuler tranquillement par tout temps.

Concernant l’équipement du motard, il doit lui aussi faire l’objet de quelques préparations en amont.

Tout d’abord, il est important de s’assurer de la propreté de la visière, de son masque ou bien de ses lunettes (éviter les traces de doigts etc..). L’ajustement du casque pour garantir un angle de vision correct et un champ de vision qui permet de bien anticiper est obligatoire.

4ème conseil : Equipez-vous contre le froid

À noter, la température inscrite sur votre thermomètre ne sera pas la même que celle ressentie lors de vos trajets, vous aurez bien plus froid en roulant ! Et la nuit, encore plus, cela va sans dire. 

À moto, le froid peut provoquer plusieurs problèmes : la perte d’attention, la diminution du temps de réaction, le fait d’être figé, d’être plus lent, d’avoir des douleurs… 

Pour éviter tous ces désagréments, un équipement adapté doit être porté par le motard.

5ème conseil : Bien réagir en cas d’incident

Voici le petit point “sécurité” de cet article. En plus de voir et d’être vu, veillez à toujours anticiper, freiner correctement en actionnant les deux freins simultanément ou seulement le frein arrière lorsque c’est nécessaire, ne bloquez jamais les deux roues de votre véhicule. Pour avoir une réelle conduite assurée, soyez en bonne forme physique et mentale et évidemment ne prenez pas la route en étant sous l’emprise de stupéfiants ou de l’alcool.

Malheureusement, et malgré tous les conseils donnés, un accident est vite arrivé. Selon la gravité de l’accident, l’appel des secours est nécessaire. Liberty Rider a développé une application permettant de signaler au secours que le motard a chuté, en effet cette application détecte, géolocalise et peut directement contacter les secours en cas de perte de connaissance du motard.

Commentaires (0)