Grâce aux nombreux motards qui composent l’équipe VFLUO, nous avons pu vous proposer un article en recueillant les informations et astuces de chacun.

Contrairement aux idées reçues, se contenter de mettre sa monture sous une couverture n’est pas une stratégie à adopter si l’on souhaite la ressortir lors des beaux jours sans souci. Bien au contraire, si vous souhaitez la préserver, il y a certaines conditions à respecter.

Même si vous vous y prenez tard, il est encore temps de bien faire. Installez vous confortablement, on vous dit tout !

UwNBs9bSVB7zPW0kXc6b3dMFihRkef1pwiUZUoef

source : unsplash.com

Première tape : la case nettoyage 

Tout d’abord avant même de songer à rentrer votre moto au garage, il est important de la nettoyer de fond en comble. En effet, la poussière, la terre et autres saletés ont tendance à être corrosives et à attaquer la carrosserie et la mécanique si vous les laissez trop longtemps.

Les insectes collés sur les optiques font également partis des choses à retirer (ça devrait d’ailleurs être fait depuis cet été !).  Mieux vaut les enlever pendant le nettoyage, si vous ne souhaitez pas que cela se transforme en corvée aux retour des beaux jours. Un nettoyant à sec avec une lingette microfibre (souvent utilisée pour les vitres) feront l’affaire et permettront d’éviter les éraflures involontaires.

Vous pouvez éventuellement peaufiner le nettoyage grâce aux produits de polish, anti rouille,...

Choix de l'emplacement : où la faire dormir ?

Logique ? Pas si sûr... L’endroit où vous allez stationner votre moto est très important. Optez pour un endroit sec et bien isolé de préférence, car les changements de température ainsi que le vent sont les ennemis de la peinture qu’arbore votre bécane.

Pensez à recouvrir votre moto d’un drap ou couverture afin de la protéger de la poussière et autres débris.

Evitez aussi les endroits pouvant être colonisés par les rongeurs, il n’est pas rare qu’ils choisissent votre moto pour y élire domicile (promis, vous n’avez pas envie de ça).

Pour les plus perfectionnistes, il est possible de couvrir votre moto d’une couverture en coton, qui aura l’avantage d’absorber l’humidité ( première responsable de la corrosion et de la moisissure).

kvsGxWc_F6IR8Dt2OnjdF0bJ9omxiuF2hG2XQuAE

La vidange de la moto : Avant ou après l'hiver ?

La vidange du moteur est une étape incontournable. En effet, un moteur en fonctionnement engendre des acides dans l’huile. Ceux-ci peuvent être très néfastes puisqu’ils sont responsables de la corrosion.

Nous vous suggérons vivement de la faire aux préalable avant de la mettre en hivernage.

Cependant, il est à noter que si la vidange a été faite régulièrement il n’est pas nécessaire de le faire à cette période. Vous pourrez attendre la reprise.

Le carburant dans la moto : Réservoir vide ou plein ?

Deux solutions s’offrent à vous :

  • L’essence se dégradant au contact de l’air, je vous conseille de vidanger votre réservoir. Cela permet par ailleurs d’éviter la corrosion de votre réservoir.
  • Si vous n’avez pas la possibilité de le vidanger, remplissez le réservoir dans sa totalité. Il aura moins d’espace pour l’air donc moins de condensation.


Evitez cependant d’allumer votre moto inutilement dans le garage. Un moteur qui chauffe, c’est un moteur qui créer de l’humidité. Et l’eau est, à termes, mauvaise pour le moteur.

Pour les plus techniques d’entres vous,il est à noter que le SP98 met environ 3 semaines a passer en 95 et a faire un dépôt. Tandis que le SP95 quant lui mets 3 mois à créer un dépôt.

Pour éviter ce problème, un stabilisant pour essence est un bon compromis.

La batterie : si on s'en occupait ?

Il est important de déconnecter la batterie en commençant par la borne négative puis par la borne positive.

Si la batterie est sale, il faut nettoyer avec un détergent doux les parties exposées à la corrosions (bornes).

Ensuite il est conseillé de la stocker sur un support et non à même le sol dans une pièce tempérée. Si toutefois vous n’avez pas la possibilité de la stocker, vous pouvez la laisser dans la moto.

Lors du rebranchement, branchez en premier la borne positive puis la négative.

Autres informations utiles 

Si vous en avez la possibilité, mettez votre moto sur béquille, cela soulagera les suspensions.


Dans cet article, nous vous avons listé les conseils primordiaux pour ménager au maximum votre moto. La liste n’est pas exhaustive ! D’ailleurs, nous serions ravis d’entendre vos conseils et astuces de motards pour pouvoir étayer l’article.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour préparer votre moto à son hivernage.

Très bonne année à vous et à bientôt !