Sur la route la nuit, le motard doit être visibles de tous les côtés
:

  • Visibilité frontale et arrière : feu avant et arrière + solution alternative : rétro réfléchissant en cas de panne du feu ou à l’arrêt du véhicule…
  • Visibilité latérale : arrêté à une intersection, dans les rond-points, à l’arrêt sur le bord de la route…

Les situations sont nombreuses où une réelle visibilité à 360° fera la différence.

Améliorer sa visibilité à 360°


1/ Pour la moto

Le phare et le feu arrière

VFLUO : Avant le rétro réfléchissant, les phares sont la base de la bonne visibilité à moto


Le phare et le feu arrière vous apportent la visibilité frontale et arrière vitale, base de la visibilité sur la route.
Il est donc tout d’abord important de bien veiller à l’efficacité de ses feux de croisement. Deux points à retenir : réglage et entretien.

Le réglage – ni trop haut ni trop bas – doit être fait en tenant compte de la charge de la moto.

Une façon simple de faire ce réglage est de se placer sur sa moto et à 10 mètres d’un mur, le faisceau devant alors être à hauteur identique à l’optique.

Pour l’entretien du phare, du feu arrière mais aussi des clignotants, il faudra nettoyer les optiques régulièrement car poussière, insectes et graisses diminuent nettement la luminosité de l’ampoule.
Ensuite, l’ampoule du phare doit être changée tous les ans et jusqu’à deux ans maximum. Peu de motards le font et pourtant c’est un point important si l’on veut éviter une perte de luminosité puis une panne totale dans un moment mal choisi ! Enfin, évitez les feux non conformes qui manquent d’efficacité, ou à l’inverse éblouissent  les autres usagers provoquant ainsi des situations dangereuses.


La « visibilité dimensionnelle » : le rétro réfléchissant

VFLUO : La "visibilité dimensionnelle" pour la moto avec le rétro réfléchissant

La visibilité moto nocturne dimensionnelle à 360° avec le rétro réfléchissant – VFLUO


La « visibilité dimensionnelle » consiste à rendre visible le gabarit de la moto (prioritairement frontal + arrière) à l’aide de bandes rétro réfléchissantes.
Le « balisage silhouettant », ou visibilité des contours, est une technique de haute visibilité utilisée sur les véhicules de secours et les poids lourds. C’est le meilleur moyen de se rendre plus visible la nuit sur la route.

L’oeil humain a besoin, pour estimer une distance ainsi qu’une vitesse de déplacement, d’avoir des repères dimensionnels. De plus dans l’obscurité sur la route, il est important de pouvoir différencier un simple élément de l’environnement d’un véhicule pouvant par définition être amené à se déplacer.

C’est pourquoi le fait de rendre visible les contours de sa moto et donc son gabarit, permettra aux autres usagers non seulement de prendre conscience de la présence d’un véhicule ; mais également de sa nature : un deux roues ; ainsi que de sa vitesse de déplacement et sa direction.

Tout ces éléments réunis changeront radicalement votre sécurité lors de vos éventuels déplacements nocturnes.

La visibilité latérale

Le constat a été fait que les motos ne sont pas visibles latéralement la nuit. Pourtant les situations ne manquent pas où cela peut être utile. Optimiser la visibilité de sa moto à 360° est très facile, et apportera donc un complément à la visibilité apportée par le phare et le feu arrière.

Il s’agira d’ajouter des découpes d’éléments rétro réfléchissants sur les côtés de votre moto, de nombreux endroits peuvent vous le permettre.

D’autre part, des solutions toutes prêtes ont été mises au point, comme sur l’image ci-dessus :
– Les bandes de jantes rétro réfléchissantes (liserets)
– Les kits de balisage de valises alu BMW 1200 GS

Le design de ces produits a été pensé pour apporter une visibilité latérale + dimensionnelle à sa moto. Discrets le jour et d’une esthétique saisissante la nuit.

 

2/ Pour l’équipement du motard : le rétro réfléchissant

Les vêtements

VFLUO : rendre visible ses vêtements avec du rétro réfléchissant

Des bandes rétro réfléchissantes ultra adhésives 3M™ SOLAS GRADE™ et un brassard ARMTECH™ ont été ajoutées sur le blouson cuir. La visibilité de nuit à 360° – VFLUO


Certains fabricants intègrent des inserts rétro réfléchissants sur leurs vêtements, mais ils sont souvent absents ou trop petits.

Des bandes rétro réfléchissantes (ultra adhésives ou à coudre) discrètes le jour peuvent être ajoutées qui, bien positionnées sur votre blouson apporteront un supplément de visibilité la nuit ou par faible éclairage. Pour être efficaces, ces éléments rétro réfléchissants doivent idéalement être les plus hauts possibles et être visibles à 360°.
C’est à dire au niveau du dos et du torse, mais aussi au niveau des bras proches des épaules.

Le brassard rétro réfléchissant est une bonne option également, mais souvent contraignante. Car les brassards que l'on trouve généralement sont des brassards auto-enroulants qui ne tiennent pas bien en place et surtout, ils doivent être remis en place à chaque utilisation. Optez pour un brassard (ou deux dans l'idéal) adapté à l'usage à moto et qui reste au bras du blouson entre deux virées !


Le casque

Le casque doit, pour être homologué, comporter les 4 éléments rétro réfléchissants obligatoires : à l’avant, à l’arrière et sur les côtés. Là aussi, cette disposition permet une visibilité à 360°.
Si votre casque est noir et que vous ne souhaitez pas lui coller les stickers standards blancs, vous pouvez opter pour des stickers rétro réfléchissants noirs. Si comme beaucoup de casques celui ci a des motifs, un design, des reliefs ou zones de couleurs particulières, vous pouvez également vous créer une décoration ou intégrer du rétro réfléchissant noir ou blanc de façon discrète et esthétique. Dans ce cas, il faudra veiller à respecter les obligations légales en termes de positionnement, de surface et de géométrie de ces 4 éléments.


Rendre visibles ses équipements, en plus de la moto, est important pour une raison simple : si vous êtes en panne et à pieds, ou en cas d'accident, inconscient sur la chaussée cela peut éviter un "sur-accident".


V