Cela fait maintenant plusieurs années que nous essayons de réduire la consommation de CO2 de manière générale. La réglementation routière devient de plus en plus stricte et se fixe comme objectif de réduire les émissions de CO2 provenant des moyens de transports. On peut citer un bel exemple avec le contrôle technique des deux-roues, trois-roues et quadricycles motorisés qui devrait devenir obligatoire à partir du 1er octobre 2022.  

Si l’on raisonne dans ce sens, les motos devront bientôt suivre les mêmes normes que les autres véhicules. 

VFLUO anticipe cela en vous conseillant sur les pratiques intéressantes à adopter pour une bonne éco-conduite à moto :

Tout d’abord, il faut savoir que la manière dont vous conduisez est très importante et impactante, les gros coups de gaz ne sont malheureusement pas conseillés… C’est pour cela que nous vous conseillons de maintenir une vitesse constante et d'accélérer progressivement. Il se peut qu’à certains moments vous soyez obligés de mettre un coup d'accélérateur, car oui, ça peut éviter des frayeurs voire des accidents,, mais il faut tout de même tenter de les réduire à l’utile et l’indispensable..

Au démarrage, il vaut mieux laisser chauffer le moteur avant de prendre la route, surtout quand les températures sont basses, le plus souvent, quelques minutes suffisent.

Il est préférable de réaliser les passages de vitesse sans trop monter dans les tours, un passage trop lent entraîne une réelle pollution et si le passage est poussif, c’est encore pire ! 

Le respect des distances de sécurité est très important, il faut éviter les accélérations et freinages brutaux qui sont très polluants. Une conduite fluide à allure constante vous permet globalement de réduire l’usure des éléments mécaniques de votre moto et de réaliser, en moyenne, une économie de 15% de carburant !

De plus, on peut ajouter à cette liste le fait de couper le contact lors d’un arrêt durant plus d’une minute. Si vous savez par exemple qu’un feu rouge dure assez longtemps, vous pouvez couper le contact ou par exemple lors d’un arrêt pour discuter avec un ami.

Les pneus ! Ils sont d’une grande importance pour une bonne éco-conduite. Si les pneus de votre moto sont usés, sur ou sous-gonflés alors la consommation de carburant sera plus élevée. Il est conseillé de fréquemment contrôler la pression de vos pneus ainsi que leur état. Si vos pneus sont trop usés, il est évidemment très recommandé de les changer, vous pourrez opter pour des éco-pneus car oui, maintenant vous connaissez les éco-pneus grâce à notre article !  

On enchaîne sur les utilisations excessives d’accessoires. Nos motos sont souvent suréquipées d’accessoires électroniques branchés à la moto qui pompent la force cinétiques produite par le moteur et font donc consommer plus de carburant qu’une utilisation normale. 

On peut donc se limiter à l’utilisation d’un GPS classique comme seul et unique accessoire si cela est vraiment nécessaire.

Les accessoires non électroniques peuvent, eux aussi, avoir un impact sur l’éco-conduite. Des valises, sacoches latérales ou encore des remorques altèrent l’aéro-dynamisme et entraînent une augmentation de la consommation du carburant. Ces accessoires moto sont très pratiques et améliorent le confort à moto lors d’un voyage ou road-trip. Néanmoins, pour les trajets où elles ne sont pas nécessaires, il est conseillé de les retirer. 

Comme pour les automobiles, des nouvelles technologies et de nouveaux modèles sont développés afin de mieux respecter l’environnement. Suzuki, Honda ou encore Furion travaillent depuis quelque temps sur des motos hybrides. La commercialisation n’est pas encore annoncée mais cela ne devrait tarder. Dans les prochaines années, aurons-nous des motos 100% électriques ? 

Pour finir, on va parler mode ! À moto, si on veut être un vrai éco-conducteur, on porte des vêtements près du corps afin de se garantir un parcours plus fluide, plus confortable et surtout plus économique.

C’était les conseils de VFLUO pour une bonne éco-conduite selon, si vous avez des choses à corriger ou à nous enseigner, nous sommes preneurs ! Contactez-nous sur nos réseaux sociaux ou par mail à l’adresse mail : contact@vfluo.fr 

Commentaires (0)